Principe élementaire (1999)

Principe élémentaire…

Tout être a en lui la clef

Qui contaminera l’autre qu’il réclame

Un jour, vers un endroit un homme est attiré.

Au même moment, quelque part, marche une femme.

Entre eux deux, un ultime filet de lumière,

Vrai porte et faux miroir de lâme…

Les deux amants se savent derrière,

Sisolent du monde, du bruit.

La serrure appelle alors de façon claire,

Cette clef que tout homme a en lui.

Mais la perfection ne peut être,

Ainsi, chacun introduisant la sienne

Empêche lautre douvrir et lAmour de naître…

La femme trouve dommage que cela advienne,

Elle ne comprend pas ce qui sest passé,

Reprend la clef en elle comme si de rien nétait…

Mais lhomme voit à travers la porte

Celle quil aime que la foule emporte.

Il attend trop, sa clef est bloquée…

Si tous les deux étaient restés coincés,

Ils auraient pu se retrouver,

Prendre un raccourci vers la mort

Chacun, dune veine tailladée,

Se retrouver en quittant leur corps.

Mais là il na plus dautre choix que vivre

Brisé, sans savoir pourquoi il senivre.

Il doit chercher le serrurier,

Pour avoir les moyens un jour douvrir la porte.

Mais ce nest quen lui quil pourra trouver.

Pour linstant, bourré, peu lui importe…

La vision d’un amour parfait

En se disloquant a tué sa clé,

Mais se reconstruisant il crée,

Un objet non plus de verre mais de diamant,

Non plus de fer mais d’or forgé,

Plus pur, plus fort, plus grand…

Publicités
Explore posts in the same categories: poèmes, chansons, nouvelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :