Débat de section lors des primaires

Message au camarade qui présentait en section la candidature de DSK. Acte qui entrainera mon rapprochement de Socialisme et Démocratie.

J’étais présent lors du débat de section.
Celui-ci s’est trouvé pris dans une opposition entre fabiusiens et ségoléniens où DSK était peu présent.

Il me semble que c’est la ligne que tu avais choisie ( peut-être y avait-il des instructions ).
En ce plaçant au centre, un peu au dessus, en capacité de rassembler les uns et les autres, cela peut être payant et faire venir à DSK une partie des partisans déçus de Ségolène ou des indécis.

Pourtant j’aurais aimé entendre un positionnement social-démocrate plus assumé. Au moins pour les idées, voire pour l’efficacité. Si DSK n’est pas le favori aujourd’hui, c’est surement en partie parcequ’il a été trop timide pendant plusieurs mois, a laissé la place du réformisme et de la transgression de certains tabous doctrinaire à Ségolène Royal. Aujourd’hui encore, la question se pose. Vous misez trop sur l’auto-torpillage de Ségolène.

Une deuxième chose qui me gêne, mais que je peux comprendre dans un cadre tactique pendant la campagne, c’est la frilosité vis à vis de Fabius. Dans la logique politique, c’est là que se trouve le clivage central et réel, dans la posture, dans le fond. Entre DSK et Ségolène il y a des nuances puissantes, sur la forme, sur des thématiques où elle va plus loin, sur le positionnement qui est différent; mais elles ne m’empêcheront pas de voter pour elle, et tout ce qu’elle apporte de positif également, alors que je ne voterai pas Fabius en interne. Et il ne faudra pas jeter tout ce qu’elle a proposé lorsque DSK aura éventuellement gagné.

Lors du débat, j’avais prévu de participer, mais mes questions ont été posées avant, puis je n’ai pas osé ensuite, alors que la tension était importante. Aucun militant ne s’est prononcé pour DSK alors que nous étions évidemment plusieurs. Mais je m’en suis voulu (esprit d’escalier) ensuite : il aurait été bien que quelqu’un dans la salle se prononce puissamment pour DSK. Il est notamment une chose que je regrette d’avoir laissé passer, et tu ne t’es pas non plus insurgé : la critique violente et méprisante d’un camarade vis à vis de Michel Roccard…

La tension qui est ressortie du débat a fait monter la peur d’un deuxième tour, et une tentation d’en finir en votant Ségolène. Mais heureusement le meeting à Toulouse s’est bien passé.

Enfin bon, vivement le deuxième tour, je pense et j’espère qu’il y en aura un, et surtout espère que Fabius n’y sera pas.

Publicités
Explore posts in the same categories: Les primaires socialistes 2006

Étiquettes : , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :