Jean-Luc Moudenc, un projet sans avenir…

Quelques bribes lues ici ou là, ou commentaires laissés sur des blogs… Ce qui est en noir est de moi.

LU POUR VOUS DANS LA PRESSE
Chaumette (MPF) soutient Moudenc
A Toulouse, le Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers devrait faire liste commune avec Jean-Luc Moudenc. Dans un communiqué, Marie-Pierre Chaumette, Marie-Pierre Chaumette, qui représente le MPF en Haute-Garonne et dans la région Midi-Pyrénées, «soucieuse de contribuer à la victoire de la droite, appelle les électrices et électeurs toulousains à se mobiliser et à soutenir la liste Toulouse pour tous conduite par Jean-Luc Moudenc, qui fédère les forces du centre et de la droite».

A Toulouse, la « sondagite » est un mal fréquent qui coûte d’ailleurs assez cher au budget municipal. Ces nouveaux sophistes testent leurs décisions avant de les prendre ou pour savoir comment les vendre aux toulousain(e)s, comment faire passer la pilule. Un exemple ? Pour l’hôpital La Grave, les sondages ont montré que les Toulousain(e)s étaient attachés au maintien d’une équipe médicale. Qu’à cela ne tienne, sans rien changer au fond du projet et à l’installation d’un hôtel de luxe dans cet ancien hôpital pour nécessiteux, supprimant au passage le dernier hôpital du centre ville, la ville annonce qu’une antenne médicale limitée continuera à exister. Et comme cela, tout le monde il est content.


Claude Goasguen a expliqué que l’UMP avait « des remontées difficiles, incontestablement » concernant la campagne en province, « surtout dans les grandes villes ».
Il a estimé que « ça tient aussi à la perte d’image du président de la République ».

« Et le bilan dans tout ca? : steph313

Mr Moudenc veut croire que ce sondage n’est que le reflet d’une tendance nationale où ses camarades du gouvernement seraient malmenés par l’opinion publique. Afin d’ailleurs d’éviter cet ecueil, il veut ramener le débat sur le terrain local à tout prix… Le pauvre en a bien le droit, après tout être soutenu par l’UMP lui donne le droit de se méfier de ses propres amis.
Disons chiche! Et parlons donc du bilan désastreux de la politique de l’ump à la mairie de Toulouse depuis le vraie fausse arrivée de Douste Blazy, dont Moudenc, ne l’oublions pas a été le directeur de cabinet à la mairie de Lourdes.

Toulouse est une ville fracturée, avec de vrais ghettos sociaux que Mme de Veyrinas a regardé se détériorer dans jamais bouger un petit doigt.
Toulouse est une ville chère, pour s’y loger aujourd’hui c’est difficile, y compris pour des catégories sociales intermédiaires qui n’ont d’autres choix que de s’éloigner dans les banlieues, aggravant le problème des transports à Toulouse.

Les transports sont brandis par la mairie UMP comme la réussite de son programme. Je rappelle que les collectivités locales ont financés le métro et ce malgrès des réticences: Avec des tramways en sites propres on aurait pu pour le même cout que deux lignes de métro faire 10 lignes et mailler enfin cette ville correctement!

Toulouse est une ville où la discrimination s’exerce à plein. Les récents articles de la dépêche sur les discriminations à l’embauche le montre, mais aussi elle est épinglée par le rapport annuel de SOS homophobie comme étant une des deux villes où les actes d’homophobie sont les plus nombreux. Sur ce domaine Mr Moudenc s’est d’ailleurs montré face aux associations comme le tenant d’une droite archaïque, refusant la banalisation. »

Monsieur,
je suis à la fois etonné et amusé des arguments grossiers que vous employez.
Voter à gauche serait tout foutre en l’air? Certes pour les mandarins locaux qui nous gouvernent mal depuis quelques années maintenant ca serait embétant mais pour les toulousains???
Vous expliquez que Mr Moudenc a été maire à plain temps de Toulouse et qu’il n’a pas quitté son bureau… là aussi il y a de quoi sourire après qu’il ait fait campagne pour être député, venant nous expliqué qu’il était très important que le maire soit aussi député pour défendre nos dossiers a Paris…Il s’est fait écrasé par Mme Lemorton dans un contexte de vague bleue…Et là son discours change… tiens donc:)
D’ailleurs Mr Moudenc n’a jamais été élu et on peut même dire que chaque fois qu’il se présente il est battu…Il n’a pu servir jusqu’à présent que de maire intérimaire, utilisant avec ses amis, Toulouse comme tremplin à la carrière personnelle de Mr Douste Blazy dont il était un proche collaborateur en dehors de Toulouse. Donc, s’il vous plait, laissez de côtés vos leçons de bons toulousains chauvinistes mais un peu crétins.
Quant au bilan de votre favori vous n’en parlez pas… Si on revient au local c’est pourtant celà qu’il faut faire plutôt que de compter sur « On voit Mr le maire dans les rues »… or pas un mot sinon la peur agitée que tout soit foutu en l’air…
Vous craignez les chars rouges sur la place du capitole? La gauche gouverne des villes de grandes importances avec une pertinences reconnues, y compris par des membres de la majorité présidentielle qui ont dit récemment qu’à Paris il voterait Delanoé pour son excellent bilan!
Enfin vous finissez par un magnifique « restons sur un élan dynamique », à croire que vous ne connaissez pas Toulouse (vous êtes ici depuis deux, trois ans?) gérée comme on pantoufle dans une maison de retraite…
Si on veut de la dynamique en effet il faut du changement à la mairie

Les gaullistes sociaux n’appelleront pas à voter pour Jean-Luc Moudenc au premier tour.

A trois semaines du premier tour des municipales, les gaullistes sociaux ont décidé de ne donner aucune consigne de vote. Ils se déclarent déçus par Jean-Luc Moudenc (centriste investi UMP) « qui n’a pas cru devoir conserver les vrais gaullistes dans sa liste municipale. Il s’avance désormais avec un futur conseil municipal hétéroclite qui lui posera des problèmes qui s’amplifieront avec le temps », prévoient-ils. En tête des contrariés, Jean-Paul Escudier, conseiller municipal délégué à la Police municipale et aux Affaires juridiques non retenu sur sa liste.

Le sort de la quatrième ville de France (440 000 habitants, 870 000 avec l’agglomération) inquiète en haut lieu. Soucieuses « du manque de charisme, d’ampleur du maire qui n’est ni Douste ni Baudis« , lâche un cador de l’UMP locale, la direction nationale du parti et la présidence de la République se sont emparées du dossier. En septembre dernier, Jean-Claude Gaudin interpellait « avec une grosse moue dubitative » le bureau national, rappelait hier La Dépêche, et demandait: « Vous êtes sûrs que ce Moudenc est le bon candidat pour la quatrième ville de France ? » Selon nos informations, au même moment, le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, approchait, dans le dos du maire, le sénateur (PS) Jean-Pierre Plancade pour lui proposer de prendre la tête d’une liste d’ouverture. En vain.

Finalement, Moudenc, élu en 2004 suite à la nomination de Douste au ministère de la Santé, part au combat. Mais sous quelle étiquette ? Le maire fut membre de l’UMP de 2002 à 2006. Il est investi par le parti présidentiel. A longueur d’entretien, il se définit pourtant comme « centriste« , ou « centriste indépendant« , ne consentant que sous la torture, ou presque, à être qualifié d' »apparenté UMP« . Histoire de séduire les nostalgiques des années Baudis père et fils, pas toujours fanatiques du style Sarkozy. « Je ne me suis jamais investi au sein de l’UMP« , ajoute-t-il. Longtemps décrié pour sa transparence, Moudenc, 47 ans, a gagné récemment en pugnacité et en assurance. Il a reçu le soutien officiel de Dominique Baudis, et l’Elysée le laisse désormais tranquille

Enfin, oui Toulouse est dynamique, elle à la chance d’avoir une rente de situation pour l’instant, il faut en profiter pour franchir un pallier et investir sur l’avenir.

Jusqu’à maintenant il y a eu une gestion sérieuse, au lieu d’une projection ambitieuse.

Quant à penser que les adversaires de Moudenc ne seraient ni sérieux, ou sans programme, ou sectaires… c’est vraiment prendre les toulousains pour ce qu’ils ne sont majoritairements pas : des pauv c…

Pour ma part, je trouve que le maire intérimaire n’a pas bénéficié d’une situation des plus facile, en prenant son mandat en cours.

Pour autant il n’a jamais réussi à reprendre la main, à installer un souffle, des projets.
Il n’est pas un mauvais gestionnaire, et on vit agréablement lorsqu’on est une population bien insérée du centre-ville.
L’accent mis sur la culture et quelques rénovations urbaines sont à souligner.

Mais je constate que la situation sécuritaire s’est dégradée. Sa seule réponse, vidéosurveillance (génère plus de violence et repousse la délinquance en périphérie) et armement de la police municipoale, n’ont fait qu’aggraver les choses.
Les impôts sont élevés.
Concernant le logement, manque d’ambition, et s’est fait dépasser par la rénovation des quartiers sans avoir fait reconstruire suffisamment (l’Etat a aussi sa part de responsabilités)

Surtout, les enjeux aujourd’hui ne demandent pas un simple gestionnaire de centre droit (même s’il est soutenu par l’UMP et De Villier). Trop de demi-mesures (semi-piétonnisation…) et pas assez de politique d’horizon (de civilisation ? :-))
Pour déghétoïser les quartiers, une vraie révolution environnementale, une ambition pour retrouver un dynamisme et une vie de quartier, favoriser l’innovation… Sur ces points le bilan est médiocre.

Voila ce que j’en pense.

Hier j’étais à Bellefontaine.

Ces quartiers immenses, opressants, avec une vie et une identité, certes, des gens qui aiment leur vie là parfois, mais quelle injustice.

Entre les quads et les mini-motos, l’absence de commerces et de services publics, l’urbanisme gris et fatigué…

Quand je suis rentré dans le centre-ville, où chaque centimètre est rénové, nettoyé, à multi-usage… J’ai été un peu dégoutté.

Je me suis demandé comment certains envisageaient encore de voter Moudenc. Si ce n’est par intérêt propre.

L’idéologie Baudis a fait des dégats, alors que Toulouse a l’opportunité de faire évoluer tout ça, car elle a les quartiers difficiles sur sa commune, contrairement aux autres villes.

Publicités
Explore posts in the same categories: Politique locale

Étiquettes : , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :