Remettons le terme révolution dans la déclaration de principe du PS !

C’est comme ça qu’a débuté le débat en section sur la déclaration de Principe : il fallait remettre le terme révolution, qui n’est pas un gros mot (elle n’est pas forcément violente) ainsi que la lutte des classes, car l’UMP peut aussi se dire réformiste etc. Il ne faut pas faire une déclaration de principe qui fasse du Bayrou.

Ca commence fort, heureusement la section va réagir ! Ah non…

Pour ce premier orateur, l’analyse marxiste sera de plus en plus pertinente…

L’élu de la section, qui comme dans beaucoup d’endroit, pèse sur les débats, rechigne sur la révolution, mais pense que le concept de front de classe, ainsi que l’analyse marxiste, sont valables.

Plusieurs fois également il a fallu revenir sur le terme de réformisme, presque honteux, qu’il fallait développer comme ne lachant rien… J’étais éberlué.

Je me suis élevé, avec quelques autres, contre la notion de classe, et de l’outil lutte de classes comme moyen pertinent de faire de la politique. C’est plus complexe, nous nous battons désormais pour l’intérêt général, contre les dérives ou les insuffisances d’un système et pas seulement contre une classe possédante ou exploitante… Bien évidemment il y a des inégalités que nous devons combattre, mais tout est déjà contenu dans la déclaration, pas besoin de reprendre des concepts datés, imparfaits, connotés… (ah si j’avais pu si bien le dire tout à l’heure…)

Le « front de classe » regrouperait qui aujourd’hui et pourquoi faire ? (Quelqu’un a ressorti les patrons du cac 40) 95% de la population ? Mais pourquoi n’ont-ils pas votés pour nous la dernière fois ? Sans doute car nous ne proposions pas de terrasser les exploiteurs…

Mais nous n’avons pas pu convaincre la majorité, on peut le comprendre au vu des arguments employés par certains : nous serions loin des réalités (de la vraie vie d’en bas, je suppose), on se demande à haute voix si je suis patron dans la vie, on me rétorque que c’est bien simple,  » y a toujours des exploiteurs et des exploités », et on me somme de dire que Sarkozy fait une politique de classe…

Implicitement ils me reprochent d’être moins sensible, moins à gauche, moins intrinsèquement bon en somme. Je me suis dis que Besancenot avait de beaux jours devant lui.

Quelques exemples caricaturaux établissent des règles… pour porter une parole politique. On a bien vu là la force du surmoi marxiste au PS, même si ma section n’est sans doute pas représentative, allié à une radicalisation et une simplification du discours face à la politique de Sarkozy, qui conduit à une indignation de bon sens et une surenchère compationnelle difficiles à contrer…

Fatiguant. Surfer sur le magma commun pour étouffer l’adversaire qui essaie de théoriser… Les prémices d’une période pré-congratique sont-elles déjà sensibles ?

Il y a des débats intéressants à mener sur la notion de classe, sur comment incarner la transformation radicale, sur les évolutions liées à la mondialisation et à la financiarisation du capitalisme… Ils ont été ébauchés mais ont vite basculé dans la caricature ou l’incompréhension. Dommage.

Un compromis a été trouvé, même si j’ai voté contre, qui parle des oppositions de classe (et je sais plus s’il y a front de classe).

C’est bon, j’ai réussi ma marginalisation dans la section…

Publicités
Explore posts in the same categories: Chez les socialistes de la présidentielle 2007 au congrès de Reims, Politique locale

Étiquettes : , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

One Comment sur “Remettons le terme révolution dans la déclaration de principe du PS !”

  1. Hugues Says:

    Ce soir, conseil fédéral pour débarrasser la fédération de ses dernières scories marxisantes. Je compte sur toi.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :