Pourquoi Macron..

La campagne est désormais terminée.

Voici en quelques lignes pourquoi un vote Macron me parait pertinent.

1/ Le Pen et Mélenchon : deux candidats qui proposent des programmes inapplicables (ils n’auront pas la majorité parlementaire, et ils soumettent leur programme à des référendum peu gagnables), voire dangereux pour des raisons différentes.

LePen : je ne partage pas ses valeurs, sa démagogie, son programme. Elle souligne parfois quelques problèmes bien réels (zones rurales, agriculture, fracture avec certaines élites, insécurité quotidienne..) mais propose la division, la stigmatisation et le simplisme comme réponses. Son programme économique n’est ni chiffré ni soutenable : énormément de dépenses nouvelles pour faire plaisir à ses clientèles. Et son programme ne tient qu’avec une sortie de l’euro et de l’Union Européenne, qu’elle caricature de manière éhontée, qu’elle soumet à un referendum après 6 mois de pouvoir (et elle quitera le pouvoir en cas de réponse négative).

Mélenchon : sous de beaux discours, et quelques mesures intéressantes, se cache une réalité moins séduisante. Son programme économique est déraisonnable, des dépenses immenses sur tous les sujets, sans financement global crédible. Et comme il promet énormément, il va décevoir fortement. Et un positionnement anti-entreprises génant pour relancer la compétitivité et l’emploi. Il s’appuie sur un tel changement, souvent démagogique, des traités européens, que cela signifie bien la sortie de l’UE et de l’euro.
Trop dans l’idéologie volontariste : le réel se pliera à ma volonté, je veux donc ce sera.

Et là où ça devient inquiétant, c’est qu’il veut lancer une nouvelle constituante, sans encadrer le processus. Et dans un mot d’ordre de « dégagisme », et un contexte d’attentats, voire de crise économique entrainé par son programme, cela peut tout donner (du rétablissement de la peine de mort à une radicalisation de gauche en trouvant des boucs émissaire, voire à la confirmation du système actuel) . En clair il n’a pas de programme institutionnel en dehors de la convocation de cette constituante, pour partie tirée au sort…

2/ Fillon : purge de l’etat trop dure, valeurs rétrogrades, et attitude trumpiste génante

Il propose lui aussi, mais dans un autre sens, des solutions inapplicables et démagogiques : sur le rythme de diminution du nombre de fonctionnaires, sur l’enfermement des « fichés S »… Ses valeurs sont rétrogrades, inspirées de « sens commun » qui a pris une place centrale dans sa campagne, qui promet notamment des politiques familiales conservatrices. Enfin, ses affaires, et sa défense scandaleuse, qui n’hésite pas à attaquer la justice et les médias quand cela l’arrange, à affirmer des contrevérités, des fake news…

Enfin c’est le seul candidat qui parait susceptible de perdre contre Mélenchon, voire LePen…

3/ Hamon : un candidat affaibli par son parti, son projet, sa dynamique

Tout d’abord il s’agit de choisir le futur président. Beaucoup va se jouer dans ce premier tour. Au fil de la campagne, qui a privilégié des calculs d’appareils, avec un rassemblement loupé avec la gauche de la gauche, et une campagne parfois agressive et démagogique contre Macron, Hamon est devenu un « petit candidat », comme Dupont Aignan.
On peut voter pour eux si vraiment les autres votes ne sont pas envisageables, mais c’est se mettre en retrait du vrai choix de société entre les 4 candidats qui peuvent l’emporter. C’est d’une certaine manière accepter que les autres électeurs choisissent, à leur place, des combinaisons de second tour comme LePen / Fillon, ou LePen / Mélenchon. Je me souviens de tous mes amis qui ont voté Besancenot, Mammère ou Taubira en 2002, et qui s’en sont mordus les doigts avec LePen au second tour à la place de la gauche..

Concernant Hamon, il a un programme intéressant sur certains points, mais qui manque de cohérence. Il parie sur une fin du travail, que les autres pays ne constatent pas à court terme, et qui ne peut se forcer dans un seul pays. Son programme est lui aussi mal financé, avec notamment 50 Milliards supplémentaires sur la lutte contre la fraude fiscale, alors que celle-ci est déjà menée durement; sa position sur l’Europe est ambiguë, il ne se donne pas les moyens de ce qu’il propose, cela ressemble à Hollande en 2012. Enfin, comme Mélenchon, sa posture anti-entreprise, milieu qu’il connait mal, n’est pas de nature à permettre enfin une diminution durable du chômage.

Par ailleurs il est plombé par un parti sclérosé, enkysté, sans cohérence idéologique, d’où les énergies sont parties, qui a probablement fait son temps. Il propose une politique en rupture avec le quinquennat sortant, mais avec pour la plupart les mêmes députés.

Enfin il n’incarne pas la fonction, la capacité à trancher, à mener le pays ; il veut à nouveau incarner un président normal, et cela ne parait pas efficace ni possible. Son programme est truffé de référendum, de conseils citoyens, de comités de conciliation, et de diverses mesures institutionnelles qui laissent penser que les décisions seront difficiles à prendre, sous prétexte de démocratie directe, qui donnent du pouvoir aux lobbies divers.

4/ Donc, Macron :

Déjà, par défaut, en regardant les autres candidats comme évoqué ci-dessus.

Mais également car il représente un projet intéressant :

L’homme est intéressant, brillant, féru de philosophie, il connait l’économie privée contrairement à ses adversaires. Il a choisi de quitter le monde de l’argent, et a fait des choix audacieux plusieurs fois. Je l’ai parfois trouvé moins bon en débat ou en meeting que dans ses écrits ou ses interview, notamment en début de campagne.

Il a analysé la quatrième révolution industrielle en marche qui bouleverse les modes de production, les rapports sociaux, les pratiques politiques. Il ne nie pas comme d’autres la réalité du pays, d’une dette qui augmente sans cesse et qui nous lie aux marchés, d’un niveau de fiscalité et d’intervention publique déjà très élevé, et que certains veulent encore pousser malgré la contrainte que cela fait peser sur les entreprises.
Mais à partir de ce diagnostic, il fait des propositions réalistes et novatrices et pas seulement des promesses  en l’air ou brutales. Comme l’a dit Bertrand Delanoë, il « crée les conditions économiques pour pouvoir mettre en œuvre une politique de la solidarité ». 

Concrètement, c’est le seul candidat dont je me dise que dans 5 ans l’économie ira mieux, ce qui permet de progresser sur d’autres chantiers.

 

Il y a une logique plus globale de flex-sécurité (droit au chomage pour les indépendants, et en cas de démission pour les salariés), de mise en mouvement de l’égalité des chances, de redonner du travail, et mieux payé (diminution des cotisations sociales sur les bas salaires), concentrer les efforts sur les quartiers les plus déshérités, supprimer la taxe d’habitation..
Et des priorités sur la sécurité et sur quelques grands chantiers (retraites, assurance chomage..) qui me semblent ambitieux. On peut certes penser que Macron est un peu trop libéral sur quelques mesures, mais cela reste de loin le projet le plus cohérent, et qui s’appuie sur deux jambes.
Face aux menaces terroristes et aux grands enjeux (écologiques, numérisations, réfugiés) il permet une forme d’union sur des idées, et non plus sur des seuls réflexes d’appartenance politique, par dessus les vieux partis usés qui sont dans un jeu d’opposition politicien. Il souhaite faire redémarrer l’économie avant toute chose, même au prix d’un peu plus de flexibilité ou d’inégalités, la plus grande des fractures étant le chômage de masse qui persiste. Ensuite on pourra continuer à sécuriser, voire voter pour aller plus loin.
Donc un candidat pas parfait, qui a été pas mal caricaturé, mais cohérent et modéré, et qui permet de renouveler le jeu politique, avec un PS usé qu’il faut remodeler.
Publicités
Explore posts in the same categories: Présidentielles 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :